Nouvelles de novembre

.

« ZAD de Notre Dame des Landes: Vainquons Vin$$i » (Reportage 36′)

En novembre, bétonnez votre jardin et bouffez du mazout ! Ré-appropriation des terres le 17 novembre

Réalisé par le groupe GROIX (http://groix.revolublog.com)

Une étude indépendante remet en cause le projet NDDL : L’étude indépendante demandée par le collectif des élus contre l’aéroport (CeDpa) montre une nouvelle fois l’étendue de ce grand projet inutile. Quels sont les points intéressants qui soulignent les fautes dans la Déclaration d’Utilité Publique de 2008 ?

Dernières infos sur la situation: www.zad.nadir.org et www.lutteaeroportnddl.wordpress.com

—————————————–

« Les moissons du futur », de Marie-Monique Robin (1h30)

« Après Le monde selon Monsanto et Notre poison quotidien, Marie-Monique Robin enquête sur les méthodes de l’agroécologie aux quatre coins du globe. Un film plein d’espoir sur les solutions possibles à la crise alimentaire. »

Soutenez la production de ces reportages, sur arte boutique, en DVD (15 euros + frais de port) ou VOD (7 euros à l’achat, 3 euros en location 48h).

Interview de la réalisatrice, Marie-Monique Robin

—————————————

« Tous Cobayes ? », de Jean-Paul Jaud

« Le film « Tous cobayes ? » de Jean-Paul Jaud dessine un parallèle saisissant entre deux technologies mortifères, le nucléaire et les OGM, et met en lumière la désinformation et la censure qui les entourent.

Les réalisateurs donnent la parole à de nombreuses personnes qui agissent pour faire connaître les réels impacts sanitaires de l’atome, du Mouvement pour l’Indépendance de l’OMS aux fermiers de Fukushima. De 2009 à 2011, et dans le secret le plus absolu, le Professeur Gilles-Eric Séralini a mené une expérience aux conséquences insoupçonnables, au sein du CRIIGEN*. Il s’agit de la plus complète et de la plus longue étude de consommation d’un OGM* agricole avec le pesticide Roundup faite sur des rats de laboratoire et les conclusions qui vont en être tirées sont édifiantes… Après le terrible accident de Tchernobyl en avril 1986, l’invisible poison nucléaire a resurgit avec l’explosion de la centrale de Fukushima en mars 2011 faisant des dégâts matériels, humaines et écologiques innommables. OGM, Nucléaire : L’Homme s’est approprié ces technologies sans faire de tests sanitaires ni environnementaux approfondis alors que la contamination irréversible du vivant est réelle. Serions-nous tous des cobayes ? » (source : sortir du nucléaire) Atcuellement au cinéma. http://touscobayes.tumblr.com

Bande annonce

Extrait

—————————————

Kokopelli

L’occasion de donner des nouvelles de kokopelli :

La Cour de Justice de l’Union Européenne désavoue Kokopelli et son avocat général : « La Cour de Justice, par sa décision rendue hier dans l’affaire Kokopelli c. Baumaux, vient de donner un satisfecit intégral à la législation européenne sur le commerce des semences.  Pourtant, le 19 janvier dernier, son Avocat Général nous donnait entièrement raison, en estimant que l’enregistrement obligatoire de toutes les semences au catalogue officiel était disproportionné et violait les principes de libre exercice de l’activité économique, de non-discrimination et de libre circulation des marchandises. »

Les Pétitions : les psychopathes prédateurs s’en torchent leur barbecul ! « Qu’il soit, donc, bien clair que l’Association Kokopelli ne cautionne, en aucune manière, la pétition lancée par Cyberacteurs et, cent mille fois moins, celle lancée par Avaaz. J’ai déjà exprimé — dans l’un de mes articles sur l’arnaque du réchauffement climatique anthropique — ce que je pensais de cette organisation bien ancrée dans la mouvance de l’opposition contrôlée et créée par Ricken Patel qui fut consultant pour l’ONU, la Fondation Rockefeller, la Fondation Bill Gates… »

Écouter l’interview de radio Zinzin (.mp3) avec l’avocate de Kokopelli, Blanche MAGARINOS-REY

OGM : Le procès des faucheurs de Colmar repoussé au 30 janvier 2013 (source : http://www.infogm.org) : « Les faucheurs volontaires, condamnés en première instance pour avoir détruit des plants de vignes GM appartenant à l’Inra de Colmar, avaient fait appel au pénal mais non pas au civil… En effet, ils avaient été condamnés à des jours amendes pour les récidivistes et deux mois de prison avec sursis pour les primo délinquants (au pénal) ainsi qu’à indemniser l’Inra (au civil). Ils n’ont pas voulu faire appel de leur condamnation au civil, principalement pour deux raisons : ils craignaient de voir les dommages et intérêts grossir ; et ils souhaitaient surtout voir juger l’affaire sur le fond. Obtenir une relaxe au pénal pourrait faire jurisprudence : ce serait alors une reconnaissance de l’état de nécessité. Les faucheurs ne souhaitaient donc pas « polluer » les débats avec des questions matérielles sur l’ampleur du préjudice subi par l’Inra. Rappelons que l’Inra souhaitait des dommages et intérêts de 500 000 euros. Les faucheurs ont été condamnés solidairement à verser 57000 euros de dommages et intérêts, dont un euro symbolique au titre du préjudice moral. Les Faucheurs ont d’ores et déjà payé l’ensemble de la note à l’Inra.
L’Inra a demandé à être partie civile de l’appel au pénal. Une ordonnance du juge, en date du 8 juin 2012, refuse à l’Inra le droit de siéger en tant que partie civile dans cet appel, considérant que l’Institut n’a pas à participer à ces débats, pour des raisons techniques et juridiques.
Malgré cette ordonnance, l’Inra a décidé de plaider sa participation le jour de l’audience. La Cour a confirmé sa première interprétation.
L’Inra a désormais cinq jours pour faire appel de cette décision devant la Cour de Cassation. D’où le renvoi du procès au 30 janvier 2013. Cependant, la décision de la Cour de Cassation peut prendre entre six mois et deux ans… La date du 30 janvier 2013 n’est donc qu’hypothétique.
Les Faucheurs soulignent qu’ils ne refusent pas de débattre avec l’Inra, contrairement à ce que cet institut affirme dans la presse. En effet, ils ont agi à visage découvert, de jour, et n’ont pas fui leur responsabilité face à la police.
Rappelons aussi que les Faucheurs ont porté plainte contre l’Inra, considérant que l’essai a été, pendant plusieurs mois, illégal. » (A consulter : http://www.soutiencolmar.onlc.fr)

Les OGM vus par Groland

—————————————

« Noire Finance », de Jean-Michel Meurice

Partie 1 – La grande pompe à phynances (52′) : « Dans ce premier volet, les auteurs remontent au fameux jeudi noir d’octobre 1929 à Wall Street, pour montrer comment une crise boursière se transforme en crise bancaire, qui elle-même se développe en crise économique mondiale. Des « barons voleurs » d’hier aux golden boys des années Tapie, des accords de Bretton Woods à la création de l’euro, il retrace ensuite les différentes étapes qui ont conduit à la libéralisation des flux financiers. Assurances, produits dérivés, fonds spéculatifs (hedge funds)… : les dispositifs techniques se succèdent pour accroître les profits, augmentant toujours plus le risque et la fraude systémiques. » (Soutenez la production de ces documentaires, 7 euros en DVD ou téléchargement, 3 euros en location 48h)

Partie 2 – Le bal des Vautours (52′) : Le second volet montre comment, à travers l’éclatement de la bulle immobilière et la crise des subprimes des années 2000, le « piège à pauvres » s’est refermé. Il décortique les rouages de la « machine à dette » et expose avec clarté les logiques boursières qui ont mené à la crise mondiale actuelle. Dénonçant l’impunité des « banksters » et leur emprise sur la classe politique occidentale (aux États-Unis, on parle même d’un « gouvernement Goldman Sachs »), les réalisateurs concluent leur enquête sur un chiffre éloquent : les principaux dirigeants financiers mondiaux totalisent 95 milliards de dollars de salaire alors qu’ils ont accumulé 1 000 milliards de perte… » (Soutenez la production de ces documentaires, 7 euros en DVD ou téléchargement, 3 euros en location 48h)

—————————————

Les reposeurs : résister à l’agression publicitaire

« Depuis le samedi 13 octobre jusqu’au vendredi 26 octobre, une action massive est organisée dans le métro parisien par un nouveau collectif, les Reposeurs (www.reposeurs.eu.org), pour demander la suppression des supports publicitaires et les remplacer par des panneaux de 2m²avec affiches de 50 cm x 70 cm. L’action est non violente et non dégradante. » (source : Résistance à l’agression publicitaire http://antipub.org)

—————————————

Clip du groupe Clovill « Ces voix »

Retrouvez-les sur myspace ou bandcamp. Un album couve en ce moment même…

—————————————

Un déshumidificateur fait maison

Ingrédient de la recette : 1 bidon en plastique de 5 litres / 300 g d’argile naturelle concassée / 1 vieux chiffon en coton.

Prendre le bidon, et couper la partie supérieure à l’horizontale. Placer la partie supérieure du bidon, goulot en bas à l’intérieur du reste du bidon. Couper un morceau de tissu de coton aux dimensions et le placer sur le goulot retourné. Écraser l’argile au pilon pour casser les plus gros morceaux, puis disposer les morceaux sur le linge. L’argile absorbera l’humidité, qui ruissellera à l’intérieur du bidon, via le goulot du bidon. N’oubliez pas de le vider de temps en temps… (source econo-ecolo.org)

—————————————

Dessins de presse

 

Mireille Mathieu VS Pussy Riot                                                                             Tous les chemins mènent aux roms

    

Copé en blanc                                                                                                                                     Intouchables

Source : le bog de Marc Large

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :